Cet article est dans les rubriques : OMI, OMI 2011

Air Liquide – « Mort à la bourse « Casino » !… ou enseigner aux investisseurs de demain les fondements de l’actionnariat individuel à l’aide de témoignages concrets »
// 29 avril 2013 // 0

Air LiquideD’après les propos recueillis par Aymeric de Chalus et Véronique Chance-Fournier auprès de Monsieur Laurent Dublanchet, Directeur du service actionnaires individuels.   

Soucieux de respecter l’équilibre entre les différentes catégories d’actionnaires, individuels et institutionnels, élément clé de sa stratégie actionnariale, le groupe Air Liquide porte une attention particulière aux 390 000 actionnaires individuels qui représentent aujourd’hui 36% de son capital.

 

En France, la part de l’actionnariat individuel dans les entreprises ne cesse de s’éroder. La conception d’une « bourse casino », véhiculée  par un certain nombre de médias et portée par des appétits spéculatifs, n’est pas en phase avec la relation de long terme équilibrée et saine que prône le Groupe auprès de ses actionnaires.

 

Former les jeunes à la culture financière

Souhaitant renouveler, consolider et développer son actionnariat individuel,  Air Liquide a décidé d’agir en ciblant notamment les jeunes générations qui représentent une minorité des actionnaires individuels.

Pour le service actionnaires du Groupe, il est important de contribuer, à son échelle, à développer la culture financière des futurs jeunes actifs sous l’angle boursier. Les objectifs sont clairs : aller voir un certain nombre d’étudiants, faire de la pédagogie, leur apporter une vision terrain de l’investissement boursier, leur montrer l’importance de la vision et des investissements long terme, leur donner un éclairage nouveau et global par rapport à une approche purement mathématique et financière et remettre en question la vision « bourse casino ».

Le service actionnaires d’Air Liquide a initié ce processus  sur des écoles pilotes, à savoir l’IESEG, l’ICAM, HEC, Centrale Paris, les Ponts, le Lycée Le Rebours à Paris, et le séminaire européen Best de l’Ecole Polytechnique.  Il a choisi ces écoles pilotes sur la base des relations étroites qui existaient déjà entre l’entreprise et les écoles (contacts entre professeurs et collaborateurs, employés issus de ces écoles, DRH…).

Les facteurs clés de succès d’une telle opération ont été longuement réfléchis : intervenir auprès d’étudiants en finance de marché et en stratégie ; susciter leur intérêt en les mettant dans la peau d’un actionnaire potentiel et maintenir leur attention en préparant un discours simple, illustré de témoignages et d’exemples concrets.

 

Illustrer l’actionnariat individuel

Lors des interventions dans les écoles, la stratégie long terme d’Air Liquide et son programme d’investissements industriels sont présentés, ainsi que le rôle de l’actionnaire dans ces projets. Les principaux leviers de gestion de la relation avec l’actionnaire individuel sont illustrés : performance financière durable, transparence de l’information, encouragement à la fidélité par un niveau de service élevé, mise en place de mécanismes incitatifs (prime de fidélité, actions gratuites,..).

Enfin, des témoignages d’actionnaires individuels sont présentés, illustrant notamment la relation étroite et durable qui se crée entre entreprise et actionnaire.

 

Cette initiative a pour l’instant permis de rencontrer 300 étudiants et les retours des étudiants et des professeurs sont très positifs.

Il s’agit désormais de pérenniser et de développer cette initiative pilote et citoyenne. Les professeurs rencontrés lors de cette première édition souhaitent  poursuivre l’expérience. L’EDHEC et Dauphine viendront compléter les écoles ciblées l’année prochaine… Le service actionnaires prévoit d’autres supports de présentation et envisage également de mixer actionnaires individuels et étudiants.

Enfin, le service actionnaires commence à former des RH et des chargés de Communication du Groupe afin que cette initiative soit partagée lors des forums avec les écoles…

Pour Air Liquide, l’innovation n’est pas que technique ; elle peut être citoyenne !

Extrait du recueil des Belles Histoires des Trophées du Management de l’Innovation 2011

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Copyright © 2012 BearingPoint. Tous droits réservés.