Cet article est dans les rubriques : OMI, OMI 2011

Bouygues Immobilier – « Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin »
// 16 mai 2013 // 0

logo_bouygues_immoL’augmentation du coût de l’énergie, associée à l’enjeu environnemental de réduction des émissions de CO2, exige une révolution sans précédent dans le management de l’énergie, notamment au niveau urbain. Cela est attisé par des tensions relatives à l’énergie qui ne cesseront de croître au cours des prochaines années puisque la population sera de plus en plus concentrée en ville (France : 75% de population urbaine en 2020) et que les pics de consommation seront de plus en plus fréquents et importants.

 

Améliorant sensiblement la performance énergétique urbaine, les réseaux intelligents de gestion de l’énergie (smart grids) sont essentiels dans ce contexte. Ils reposent sur 3 fondamentaux : des bâtiments basse consommation (voire des bâtiments à énergie positive comme les immeubles Green Office®), la production locale d’énergies renouvelables et l’ajustement permanent de la production et de la consommation, grâce à un réseau intelligent. Jusqu’à présent, aucun projet « smart grid » à l’échelle d’un quartier n’avait été mis en œuvre en France.

 

IssyGrid, le 1er réseau de quartier intelligent.

Lancé en mai 2011, le projet IssyGrid a pour but de faire, d’un quartier d’Issy Les Moulineaux de 10 000 habitants, un territoire à énergie positive et énergiquement autonome sur plusieurs heures pendant les pics de consommation. Pour gérer l’équilibre énergétique du quartier, le projet nécessite de traiter de nombreux sujets en parallèle : Optimisation des bâtiments de bureaux et résidentiels (équipements photovoltaïques, suivi des consommations, décalage des usages, informations des habitants,…), gestion des véhicules électriques (équipements de recharge, gestion optimisée de la recharge des batteries), stockage de l’énergie en surplus dans des batteries résidentielles, et enfin pilotage énergétique du quartier grâce au « smart grid ».

 

Un consortium public-privé dans le but d’innover ensemble.

La réussite d’un tel projet, qui se positionne en rupture avec les pratiques jusqu’alors adoptées, nécessite de lever les freins technologiques et réglementaires liés à ces différents sujets, dans des délais très courts. C’est pourquoi un écosystème réunissant les différents acteurs d’IssyGrid (collectivités locales, bureaux d’études, exploitants, industriels, start-ups…) a été créé : le consortium IssyGrid. Des partenariats improbables se sont noués entre des grands groupes, comme Total, des collectivités, comme la Mairie d’Issy et des PME innovantes (NAVIDIS, SEVIL,…), mais aussi entre des sociétés directement concurrentes comme Alstom et Schneider Electric. Chaque membre du GIE pilote un sujet dans son domaine de compétences et interagit avec les autres. On peut citer, par exemple, le groupe de travail « éclairage public » piloté par ETDE ou encore le groupe de travail « Véhicules électriques » piloté par Schneider Electric.

Bouygues immobilier, en plus d’assurer le pilotage global d’IssyGrid et de contribuer à différents sujets du projet, participe activement à la création d’un modèle économique et d’une chaine de valeur viables pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème. Ainsi, Bouygues Immobilier est en train de compléter son métier traditionnel de promoteur immobilier par celui d’opérateur urbain, lui permettant ainsi d’occuper une place stratégique au sein de la gestion des quartiers durables de demain.

 

Sans oublier la prochaine étape : la ville économe en ressources

Bouygues Immobilier compte aller plus loin : si les résultats d’IssyGrid sont concluants, le réseau intelligent d’énergie pourra être progressivement étendu à d’autres quartiers d’Issy les Moulineaux, voire dans quelques années à la ville entière…

Au final, persuadé que le marché de l’énergie urbaine n’émergera qu’à condition que l’ensemble des acteurs concernés s’unissent et collaborent, Bouygues Immobilier remet en cause son propre fonctionnement et prend l’initiative de bâtir des alliances avec des acteurs audacieux, issus de secteurs variés.

Bouygues Immobilier a la conviction que seules ces démarches de co-construction permettent d’aller plus loin quand il s’agit de projets très innovants.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Copyright © 2012 BearingPoint. Tous droits réservés.