Cet article est dans les rubriques : OMI, OMI 2011

Conseil Régional d’Auvergne – « Résidences d’entrepreneurs, l’Auvergne aide, loge et défraie les nouveaux créateurs ! »
// 16 mai 2013 // 0

logo-auvergne2Attirer de nouveaux entrepreneurs, une priorité pour l’Auvergne, dans un contexte de déficit démographique

Une écoute attentive de créateurs déjà installés a permis d’identifier leurs attentes et les handicaps auxquels ils étaient confrontés. La solution retenue : adapter le dispositif de résidences d’artistes en créant des résidences d’entrepreneurs pour les créateurs et porteurs de projet.

Ces résidences hébergent, orientent et aident les porteurs sur leur futur lieu d’installation en leur assurant, pendant un temps limité, des conditions favorables pour développer leur projet via un financement de leur séjour et un accompagnement technique et relationnel. Deux formules sont proposées.

Pour une résidence courte (2 jours à 2 semaines), la demande préalable par le technicien ou l’élu du territoire se fait via mail ou courrier, et la décision intervient sous 48h avec une convention tripartite et un bilan post-résidence. Ce type de résidence est souvent proposé à un porteur de projet pour emporter sa décision de s’installer en Auvergne. Par exemple, lors d’une reprise de commerce, le porteur et sa famille peuvent se voir proposer de venir faire l’expérience, le temps d’un weekend, du nouveau lieu de vie et travail et de rencontrer les personnes et élus locaux.

Pour une résidence longue (2 à 6 mois, en fonction de la nature du projet), les demandes émanent soit des territoires, soit des porteurs de projet. La décision est collégiale, actée par un comité réunissant  les partenaires impliqués, et fondée sur des critères précis : intérêt et implication d’un territoire ou de l’utilité locale, positionnement dans une stratégie régionale de filière ou de secteur à renforcer. Pour créer une entreprise dans une nouvelle activité par exemple, les services suivants sont offerts au résident : financement d’une étude de marché, accompagnement de professionnels locaux du secteur d’activité, aide au logement temporaire, salaire pour que le créateur conserve son niveau de vie….

 

De nombreux partenariats pour un écosystème riche

L’Agence des Territoires d’Auvergne a conclu de nombreux partenariats pour favoriser l’installation des entrepreneurs en leur proposant des prestations couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, de l’étude à l’installation.

Aussi existe-t-il des partenariats avec les territoires et départements sur lesquels des résidences sont établies, et qui participent à la promotion de celles-ci auprès des porteurs.

Il y a également des partenariats avec des organismes institutionnels tels Pôle Emploi, L’APEC, l’UNPL (Union nationale des Professions Libérales), L’OPHIS (Office public de l’habitat et du logement social), ou encore la FNAIM (Fédération Nationale des Agences Immobilières), les SAFER (reprise d’exploitations agricoles biologiques), et la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale Auvergne et la Chambre de métiers régionale (audits d’affaires pour garantir leur viabilité auprès des porteurs de projet).

Il existe aussi des partenariats techniques avec : l’INSEE (évolutions démographiques), le CEMAGREF (participation des nouveaux arrivants dans l’économie régionale).

Enfin, des partenariats avec des banques sont nés pour faciliter l’examen des dossiers de financement de projet (Union régionale des Banques, Crédit Agricole Centre France, Crédit mutuel, Société générale).

 

Un inversion du solde migratoire vis-à-vis de l’Ile-de-France et de la région PACA

660 Résidences ont été accordées depuis la première Résidence en 2006, soit 350 entreprises créées ou reprises. Le taux d’installation définitive est de 64 % et chaque résidence apporte en moyenne 3,22 nouveaux habitants. Sur 10 nouveaux arrivants en Auvergne, 4 s’installent dans une commune de l’espace à dominante rurale. De plus, le dispositif a permis d’inverser le solde migratoire de la région vis-à-vis de l’Ile-de-France et de la région PACA. Au-delà des départements voisins et de Rhône-Alpes, les ménages qui s’installent en Auvergne viennent, par ordre d’importance, d’ Île-de-France (16 %), de l’étranger (10 %) et de PACA (8 %).

Etant donnés ce succès, l’enjeu est désormais d’adapter le dispositif à certains secteurs d’activité spécifiques qui constituent des priorités de développement de la région : santé, Technologies de l’Information et de la Communication ou encore créateurs étrangers. Ainsi, une maison médicale pilote a été créée dans le département de l’Allier. Grâce à un écosystème original et performant, la région Auvergne montre ainsi tout son dynamisme !

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Copyright © 2012 BearingPoint. Tous droits réservés.