Cet article est dans les rubriques : OMI, OMI 2011

GDF Suez – Business Unit CH&P – « L’incubation au service des revenus de demain »
// 16 mai 2013 // 0

GDF SuezD’après les propos recueillis par Emmanuel de Gastines et Véronique Chance-Fournier auprès de Madame Marie Fresnel, Chef de projet programme managérial « Générer de nouveaux revenus » et Monsieur Pascal Zanetta, Chef de projet programme managérial « Générer de nouveaux revenus »

 

La stratégie de développement de la Business Unit Clientèle Habitat et professionnels (CH&P) a 3 objectifs : l’excellence dans la relation clientèle et commerciale, l’excellence sociale et managériale et le développement de nouveaux revenus par l’innovation. Soutenu fortement par la Direction Générale, ce dernier objectif s’est concrétisé en 2011 par la mise en place d’un dispositif d’innovation spécifique et agile.

 

Détecter des opportunités en mode « Try and learn »

Ce dispositif permet la détection et l’incubation de projets, dans des territoires définis de développement, et en s’appuyant sur les atouts de la ligne métier, avec un business model viable.

La détection d’opportunités se fait en continu à la fois en externe et en interne.

Le sourcing extérieur se fonde sur des ateliers ponctuels d’open innovation avec d’autres entreprises et partenaires externes,… à leur initiative ou à l’initiative de la BU CH&P afin de définir des partenariats possibles. Sur base d’analyses stratégiques, une société d’intelligence économique délivre un radar d’opportunités. Des rencontres avec des entrepreneurs et starts up s’organise, notamment au travers du Challenge Innovation mis en place cette année. La collecte de projets innovants se fait également en interne avec l’exploitation ciblée des idées émises par les collaborateurs et prestataires dans le cadre du dispositif d’innovation participative MIX’ID.

Les projets présélectionnés sont présentés au comité de Direction Générale pour décision. Le dossier comprend une étude d’opportunités, un business model, des études consommateurs, une étude juridique et une évaluation de la pertinence de l’innovation, de sa faisabilité et de la capacité entrepreneuriale du porteur (grille développée par un universitaire).

 

Incuber les projets opportuns

Pour aller vite tout en maîtrisant les risques, l’incubation des projets retenus se fait systématiquement en externe. L’incubation consiste dans un premier temps à faire un « Proof of Concept ». Afin de sécuriser cette phase, un contrat « d’incubation » est signé avec le porteur externe du projet (start up ou autre) : quelle que soit la source de l’idée, GDF SUEZ donne l’idée au porteur et s’engage sur un financement et sur des moyens. En contrepartie, le porteur doit délivrer le Proof of Concept dans un délai fixé et donner l’exclusivité à GDF SUEZ en tant que premier investisseur lors de la première levée de fonds.

Dans le cadre de ce dispositif d’innovation agile, 3 projets ont déjà été lancés, 3 sont en cours de finalisation avant lancement, 8 opportunités sont à l’étude, et 3 projets ont été « archivés ». A titre d’exemple, l’un des projets a consisté à filialiser une activité du groupe pour qu’elle puisse être utilisée en synergie par toutes les entités et vendue à l’extérieur. Un autre projet a pour but de se positionner en tiers de confiance en incitant les consommateurs à modifier leurs comportements payeur (délais et facilités) tout en faisant bénéficier des associations caritatives des économies générées.

Les prochains challenges vont consister tout d’abord à poursuivre l’animation et le pilotage du processus d’idéation et d’incubation en faisant aboutir de nouveaux projets emblématiques. Par ailleurs, à terme, la nécessité se fera sentir d’élargir le cercle en impliquant plus largement les collaborateurs internes de la BU et renforcer la diffusion d’une culture Business Développement et Innovation.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Copyright © 2012 BearingPoint. Tous droits réservés.