Cet article est dans les rubriques : Nos articles

L’Innovation, second souffle pour les Achats ?
// 2 janvier 2013 // 1

Résultats du 7ème Observatoire des Achats en partenariat avec l’ESSEC et Novamétrie

 

Cette nouvelle édition de l’Observatoire des Achats* s’intéresse à la contribution des Achats à l’Innovation dans l’entreprise.

Si 57% des entreprises évoluent sur un marché porté par l’Innovation, seuls 37% des directeurs Achats placent l’Innovation en tête de leurs priorités :

  • Il existe un décalage entre la perception des enjeux liés à l’Innovation par les directions Achats – dont 88% sont actives ou proactives sur les projets d’Innovation – et la prise en compte effective de ces enjeux dans les objectifs ;
  • L’Innovation apparaît aujourd’hui comme une priorité en tant que telle, associée à 48% à la création de valeur et au développement commercial.

 

Les directeurs Achats font le pari de l’Innovation

Face à la pression du marché et à un contexte économique contraint et incertain, l’Innovation est devenue un réel défi dans l’entreprise : 92% des directions générales la placent ainsi dans le top 5 de leurs priorités.

Pour les directeurs Achats, elle est devenue un réel levier pour atteindre leurs objectifs, et une façon de soutenir la croissance et le développement de leur entreprise. 63% d’entre eux maintiennent ainsi leurs efforts en termes d’Innovation dans ce but. Ils considèrent même l’environnement économique difficile comme une opportunité pour explorer de nouveaux territoires et prouver leur capacité à contribuer à l’Innovation.

La fonction Achats a de nombreux atouts à faire valoir auprès des acteurs en charge de l’Innovation en interne : sa connaissance du marché des fournisseurs, sa vision des solutions innovantes, ou encore sa position transverse aux autres fonctions internes.

 

Aligner la stratégie Achats sur la stratégie d’Innovation de l’entreprise

La contribution des Achats à l’Innovation est particulièrement forte quand la fonction Achats est impliquée dans l’exécution de la stratégie de l’entreprise. 46% des directions Achats mettent en avant la nécessité d’apporter un avantage concurrentiel à l’entreprise, quand seules 25% d’entre elles évoquent la maîtrise du coût complet et 12% le contrôle des risques industriels ou le respect de la réglementation.

Le défi majeur reste cependant de concilier le temps long de l’Innovation et l’exigence de résultats à court terme. Ainsi, 41% des directeurs Achats soulèvent la contrainte de ressources et de budget comme principal frein à l’Innovation, et 1/3 d’entre eux l’incompatibilité avec les objectifs à court terme.

 

L’Innovation, une opportunité pour renforcer l’influence des Achats

Les directeurs Achats européens arrivent tous à la même conclusion : pour mieux contribuer à l’Innovation, ils doivent certes maîtriser leurs relations avec les fournisseurs, mais surtout influencer le développement des produits à chaque étape de la chaine de valeur. Ils sont d’ailleurs 59% à être impliquées dans la stratégie de développement des produits.

Leur défi est de s’emparer des sujets d’Innovation en étant force de proposition, tout en restant au service de leurs clients internes. A ce titre, 82% d’entre eux estiment qu’ils peuvent utiliser l’Innovation pour transformer l’entreprise. Mais pour jouer ce rôle, les Achats doivent s’assurer que l’Innovation est bien intégrée aux objectifs de leur fonction.

 

L’émergence des Achats 3.0.

L’implication croissante des Achats dans l’Innovation conduit à une évolution de la fonction. De nouveaux profils d’acheteurs apparaissent : producteurs de connaissance, managers de ressources et de compétences, éclaireurs sur leurs marchés innovants, utilisateurs avancés de technologie… Ces acheteurs  interviennent majoritairement sur des projets transverses, et sont capables de piloter des initiatives stratégiques qui allient amont et aval de la Supply Chain.

 

Yvon Donval, associé responsable des équipes européennes Supply Chain, Opérations et Achats chez BearingPoint, déclare : « La mission d’une direction des Achats ne peut se limiter à chasser les coûts, mais plus que jamais à créer la croissance de demain. Les Achats ne doivent pas hypothéquer le développement de l’entreprise au nom du P&L, au risque de la propulser en dehors de certains marchés. Afin d’accompagner l’entreprise dans sa croissance, la direction des Achats doit revoir son organisation pour mettre l’Innovation au centre de ses décisions. »

=> Nous sommes à votre disposition pour vous adresser l’étude sur demande.

 

* Créé en 2004, l’Observatoire des Achats a pour objectif de proposer chaque année une réflexion inédite sur l’évolution de la fonction Achats. Cette étude a été conduite entre janvier et juin 2012, à partir de 401 entretiens téléphoniques et 55 entretiens individuels réalisés dans 12 pays européens. Cette édition a été complétée par un éclairage ciblé provenant de 15 entreprises japonaises.

Tags: ,

Laisser un commentaire

Copyright © 2012 BearingPoint. Tous droits réservés.